Collapsologie : TOP 3 des livres sur l’effondrement

Publié par

Découvrez les ouvrages sur l’effondrement qui pourraient vous plaire.

Pour ceux qui ont des doutes l’article est pas sponso 😉

1- Les limites à la croissance (dans un monde fini)

En 1972, quatre jeunes scientifiques du MIT rédigent à la demande du Club de Rome un rapport qu’ils intitulent The Limits to Growth. Celui-ci va choquer le monde et devenir un best-seller international. Pour la première fois, leur recherche établit les conséquences dramatiques d’une croissance exponentielle dans un monde fini. En 2004, quand les auteurs reprennent leur analyse et l’enrichissent de données accumulées durant trois décennies d’expansion sans limites, l’impact destructeur des activités humaines sur les processus naturels les conforte définitivement dans leur raisonnement. En 1972, la problématique centrale de leur livre était : « comment éviter le dépassement » ; désormais, l’enjeu est : « comment procéder pour revenir dans les limites de la planète ».

  • Co auteur : Donella H. Meadows
  • Co auteur : Jorgen Randers
  • Co auteur : Dennis Meadows

COMMANDER

2 – Comment tout peut s’effondrer

L’interconnexion des crises (environnementale, énergétique, démographique, socio-économique) provoque des instabilités systémiques et menace la sécurité humaine. Cet ouvrage expose les méthodes scientifiques et les résultats de ce nouveau champ d’études multidisciplinaires de l’effondrement, champ baptisé « collapsologie ».

  • Co auteur : Pablo Servigne est ingénieur agronome et docteur en biologie. Spécialiste des questions d’effondrement, de transition, d’agroécologie et des mécanismes de l’entraide.
  • Co auteur : Raphaël Stevens est éco-conseiller. Expert en résilience des systèmes socioécologiques, il est cofondateur du bureau de consultance Greenloop.

COMMANDER

3 – Une autre fin du monde est possible

La situation critique dans laquelle se trouve la planète n’est plus à démontrer. Des effondrements sont déjà en cours tandis que d’autres s’amorcent, faisant grandir la possibilité d’un emballement global qui signifierait la fin du monde tel que nous le connaissons. Le choix de notre génération est cornélien : soit nous attendons de subir de plein fouet la violence des cataclysmes à venir, soit, pour en éviter certains, nous prenons un virage si serré qu’il déclencherait notre propre fin-du-monde-industriel.

  • Co auteur : Pablo Servigne
  • Co auteur : Raphaël Stevens
  • Co auteur : Gauthier Chapelle

COMMANDER

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s