Effondrement : Quelques chiffres

Publié par

Des chiffres qui donnent raison à l’effondrement économique

  • Le Pic pétrolier (pétrole conventionnel) a été atteint en 2006. Ce terme fait référence au moment où la production mondiale plafonne en volume avant de commencer à décliner. Il en reste encore la moitié dans le sol mais situé plus profondément. SOURCE : Agence internationale de l’Énergie (AIE)

Des chiffres qui donnent raison à l’effondrement écologique

  • 2 400 arbres sont abattus chaque minute, soit 1,26 milliards par an ! L’équivalent d’un terrain de foot disparait chaque… seconde ! SOURCE : FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)
  • Un quart des terres sont dégradées par les humains. SOURCE : Rapport GIEC
  • 80% des insectes ont disparu en Europe en 30 ans ! SOURCE : Étude internationale réalisée par une équipe de chercheurs de l’université Radboud aux Pays-Bas – Octobre 2017
  • Si rien n’est fait pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, le réchauffement climatique pourrait atteindre 7 °C d’ici à la fin du siècle, entraînant des conséquences désastreuses pour les espèces et les écosystèmes.
  • 65 milliards d’animaux sont tués chaque année pour finir dans nos assiettes… Soit près de 2 000 animaux par seconde ! SOURCE : FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) – 2017
  • 80% de la population mondiale est exposée à des risques de pénurie SOURCE : Étude « Global Threats to human water security and river biodiversity » publiée dans Nature – 2010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s