L’effondrement chez les politiques

Publié par

Ces dernières années, la Collapsologie a prit une place de plus en plus importante en politique, en témoigne les nombreuses interventions de Nicolas Hulot, comme celle-ci avec le premier ministre Edouard Philippe pendant que l’écologiste politique occupait la place de ministre de l’écologie :

Les effondristes dénoncent la société capitaliste qui ne cesse de puiser dans les ressources naturelles de notre Terre tout en polluant celle-ci, pour la plupart d’entre eux, ce mode de vie prédominant provoquerait l’effondrement de notre civilisation au travers de catastrophes naturelles.

Ces dernières décennies, devant la constatation des dégradations environnementales, l’écologie a prit une place de plus en plus importante dans le paysage politique, notamment via la naissance de partis politiques centrant leurs programmes sur le problème écologique. On se souvient aussi, de Jacques Chirac avec son discours alors qu’il était président des français en 2002, prenant la parole au sommet de la Terre de Johannesburg en Afrique du Sud : « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs. La nature, mutilée, surexploitée, ne parvient plus à se reconstituer et nous refusons de l’admettre. L’humanité souffre. Elle souffre de mal-développement, au Nord comme au Sud, et nous sommes indifférents. La terre et l’humanité sont en péril et nous en sommes tous responsables.« 

Ces différentes initiatives, ont amené à se concentrer vers d’autres moyen de consommer, de produire de l’énergie; le Bio prend de plus en plus de place, les énergies renouvelables aussi, on croit au capitalisme vert ! Qui n’a pas reçu une proposition d’isolation à 1 € afin de réduire sa consommation de chauffage ? Ceci car il existe depuis 2015 la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) visant notamment à atteindre 40 % de la production d’électricité d’origine renouvelable en 2030.

Depuis plusieurs années, de nombreux collapsologues déplorent la notion de « capitalisme vert » qui ne semble n’être pour eux qu’un simple oxymore, un écran de fumé, visant à endormir les populations, puisque les mesures prises, quand elles le sont, n’ont vont pas assez vite.

Greta thunberg, figure emblématique de l’écologie de ces dernières années avait poussé un coup de gueule durant le sommet pour le climat de Madrid « Il semble que la COP25 est en train de s’effondrer. La science est claire, mais la science a été ignorée. Quoi qu’il arrive, nous n’abandonnerons pas. Nous ne faisons que commencer». Le mouvement extinction rebellion, principalement formé de jeunes engagés marque aussi l’opinion via de nombreuses actions sur le terrain.

La plupart des engagements pris par les différents pays ne sont pas tenus, Donald Trump avait été critiqué pour avoir quitté les Accords de Paris, mais la France qui avait critiqué celui-ci (à juste titre) n’a pas tenu ses propres engagements

Appliqué ou pas par les politiques actuelles, une chose est sûre, la question écologique est à présent au coeur de quasiment tous les programmes des différents partis comme M.Melenchon, candidat au présidentielle de 2022, portant la question écologique au coeur de son programme.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s